l'Ostéopathie ?

 

L’ostéopathie est une médecine traditionnelle alternative complémentaire, créée le 22 juin 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still, et arrivée en France dans les années 60.

 

Il s’agit d’une thérapie manuelle visant à réguler l’homéostasie par le biais de techniques manuelles, dites structurelles et fonctionnelles, s’intéressant aux tissus.

Pour cela l'ostéopathe a tout particulièrement développé son sens du toucher qui lui permet de comprendre l'organisation du patient et ainsi diagnostiquer au mieux les dysfonctions tissulaires et les rétablir.

 

L’aspect fondamental de l’ostéopathie est son approche globale physique et psychique qui rend singulier chaque patient de par la compréhension de son histoire et de son environnement.

 

Le concept thérapeutique de l'ostéopathie repose sur la présence d'une continuité tissulaire dans tout le corps, par le biais du tissu conjonctif.

On pourrait présenter le corps comme une grande toile d'araignée qui s'adapte aux évènements de vie physiques  (choc, fracture, entorse, luxation etc) et psychiques (mariage, séparation, décès etc) dès la vie intra utérine. 

L'Homme a une grande capacité d'adaptation mais à force de contraintes son organisme s'affaiblit pouvant entrainer des symptômes douloureux (maux de dos, maux de tête,  etc) ou des dysfonctionnements physiologiques (troubles digestifs, troubles du sommeil, règles douloureuses, etc).

Il s'agit pour l'ostéopathe de trouver l'origine de vos maux et d'établir un confort tissulaire permettant de désinformer les tissus qui, en voulant s'adapter, ont engendré des tensions et de fil en aiguille ont fait apparaitre des symptômes.

 

L'ostéopathie est donc une thérapie manuelle curative, préventive et d'accompagnement se servant uniquement de votre corps, de vos tissus, pour améliorer votre état de santé.

 

Législation

 

Depuis l'article 75 de loi n°2002-303 du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le titre d'ostéopathe est officiellement reconnu en France.

 

Les décrets d'application qui encadrent cette profession sont parus le 25 Mars 2007. La réglementation est stricte et chaque praticien doit s'inscrire sur les listes préfectorales de l'Agence Régionale de Santé où il se voit attribuer un numéro ADELI.

 

Mon numéro ADELI :  75 00 1686 7